Thérapie photo-dynamique

La thérapie photo-dynamique : un traitement non-invasif aux multiples facettes  

Egalement appelée photoradiothérapie, photothérapie ou photochimothérapie, La thérapie photodynamique (PDT) implique l’utilisation d’un colorant photoactif (photosensibilisant) activé par exposition à la lumière d’une longueur d’onde spécifique en présence d’oxygène. Le transfert d’énergie du photosensibilisant activé à l’oxygène disponible conduit à la formation d’espèces oxygénées toxiques, telles que l’oxygène singulet et les radicaux libres. Ces espèces chimiques très réactives peuvent endommager les protéines, les lipides, les acides nucléiques et d’autres composants cellulaires. Les applications de la PDT en dentisterie connaissent une croissance rapide: le traitement du cancer de la bouche, des infections bactériennes et fongiques et le diagnostic photodynamique (PDD) de la transformation maligne des lésions buccales. La PDT a montré un potentiel dans le traitement de la leucoplasie orale, du lichen plan et du cancer de la tête et du cou. La chimiothérapie antimicrobienne photodynamique (PACT) a été efficace dans le traitement des infections bactériennes, fongiques, parasitaires et virales. L’absence d’effets génotoxiques et mutagènes de la TDP est un facteur important de sécurité à long terme pendant le traitement. La PDT représente également une nouvelle approche thérapeutique dans la gestion des biofilms oraux. La perturbation de la structure de la plaque a des conséquences importantes pour l’homéostasie dans le bio-film. Les études mènent maintenant vers des photosensibilisants sélectifs, car le fait de tuer la flore entière laisse les patients ouverts aux infections opportunistes. Les dentistes traitent régulièrement des infections buccales. La cavité buccale est particulièrement adaptée au PACT, car elle est relativement accessible à l’illumination

Chromophores naturels et photosensibilisants de synthèse

Les photosensibilisants sont des substances réactives à la lumière. Cette réactivité va varier en fonction de la composition de la substance cible ainsi que de la longueur d’onde associée au dispositif laser. Quatre chromophores naturels sont présents dans la cavité buccale : salive, eau, hémoglobine et hydroxyapatite. En fonction de la source laser utilisée, 1 ou plusieurs de ces chromophores naturels va réagir et entraîner une réaction tissulaire.  Outres le chromophores naturels, d’autres photosensibilisants de synthèse sont utilisés dans le milieu dentaire. Bleu de méthylène, bétadine, bleu de toluidine, De la même manière, ces derniers réagissent en fonction de la longueur d’onde utilisée.  Dans le cas du laser Smart, le photosensibilisateur associé à sa longueur d’onde 635nm est le bleu de toluidine ou chlorure de tolonium. Ce produit couramment utilisé dans les traitements et la détection des cancers précoces est de plus en plus utilisé en dentisterie. 

La thérapie photodynamique ou PDT (PhotoDynamic Therapy) est préconisée dans le traitement de certaines maladies dermatologiques, ophtalmologiques et en oncologie. Celle-ci associe l’action conjuguée d’une molécule photoactivable (agent photosensibilisant ou photosensibilisateur, PS), de la lumière et de l’oxygène. Cette thérapie se distingue de la photochimiothérapie qui n’implique pas l’oxygène et de la photothérapie utilisant les propriétés intrinsèques de la lumière. Les applications de la photothérapie dynamique en médecine bucco-dentaire sont de plus en plus nombreuses: traitement du cancer buccal, traitements des infections bactériennes, virales et fongiques, et le diagnostic photodynamique de la transformation maligne des lésions buccales. La photothérapie dynamique a montré un potentiel dans le traitement de la leucoplasie buccale, du lichen plan, et du cancer de la tête et du cou. La chimiothérapie photodynamique antimicrobienne (PACT) a été efficace dans le traitement des infections bactériennes, fongiques, parasitaires et virales. La thérapie photodynamique représente une nouvelle approche thérapeutique dans la gestion des biofilms oraux

Le principe de la photothérapie dynamique, s’il est simple à énoncer, masque une réalité beaucoup plus complexe. Il s’agit d’un procédé permettant de détruire un tissu d’origine tumorale ou une pathologie non maligne par l’action conjointe d’une molécule photosensibilisante et d’une illumination par une source laser. Ce genre de technique demande de réunir deux éléments : une molécule photosensibilisante ayant des propriétés physicochimiques optimales pour l’indication recherchée et une source laser avec des fibres adaptées pour transporter la lumière à l’endroit voulu

La thérapie photodynamique implique l’utilisation d’un agent photosensibilisant coloré capable de produire des espèces réactives de l’oxygène (reactiv oxygen species (ROS) suite à une irradiation lumineuse. Ainsi, lorsqu’un agent photosensibilisant coloré absorbe un photon, un électron passe de son état basal à un état électroniquement excité qui renvoie de l’énergie.

Contactez-nous

Veuillez nous laisser un message, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

En cours d’envoi

©2018 IMDgroup Corp 120 rue du commerce ZA des playes 83140 Six-fours les plages

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account